Antoine Hervier

ANTOINE HERVIER

Piano / Fender Rhodes / Orgue Hammond B3

Prix International d'orchestre de Jazz - Trophée MATMUT - 2014

Sélection « Génération SPEDIDAM » section Jazz 2014 à 2017  


 Né en 1971, Antoine HERVIER commence ses études de piano à l’âge de 5 ans.

 Ses débuts à l’Ecole Nationale de Musique de Châtellerault le conduisent tout droit au C.N.R. (Conservatoire National de Région) de Tours. Mais le swing est en lui ! Art Tatum, Oscar Peterson, Bud Powell, Kenny Barron… Comme une évidence, il se spécialise dans la musique de jazz à Poitiers au sein des ateliers Syrinx avec Manolo Gonzales, puis au C.I.M. à Paris non seulement dans les classes de piano avec Samy Abenaîm, mais aussi d’harmonie avec J.C. Fohrenbach et dans les cours d’ensemble avec E. Tito Puentes.

 Antoine se perfectionne, auprès de ses pairs dont Maurice Vander, Laurent De Wilde, Hervé Sellin, Manuel Rocheman, Benoit Sourisse. Il découvre et se passionne également pour l’orgue Hammond B3.

 Sa motivation l’amène en 1996 à suivre plusieurs stages nationaux et internationaux dont un à l’académie des musiques improvisées et rencontre Didier Lockwood.

 Depuis 1993, il est invité et se produit dans de nombreuses formations.
En 1996, Antoine crée son trio, « Antoine Hervier Trio » formation dans laquelle il s’entoure aujourd’hui de Guillaume Souriau à la contrebasse et de Vincent Frade à la batterie. Depuis 1998, il fait partie du big band « Michel Delage jazz Company ».
 Fort de son talent, il enseigne le piano dans divers centres spécialisés, notamment dans le cadre de la formation supérieure au diplôme d’Etat de professeur de musique au Centre d’Etudes Supérieures de Musique et de Danse de Poitou-Charentes.
Parallèlement, ses multiples rencontres avec des grands noms du jazz aiguisent ses notes et son sens de l’improvisation. « Un tempo » et « des arrangements à toute épreuve… » ses pairs ne tarissent pas d’éloges à son égard, à l’instar de Maurice Vander, Hervé Sellin, Benoit Sourisse, Manuel Rocheman et Pierre Michelot qui voient en lui l’un des pianistes de jazz les plus brillants de sa génération.

 Après avoir participé à plusieurs disques avec des formations différentes, il enregistre en 2001 son premier CD, « My queen of heart » avec Guillaume Souriau à la contrebasse et Sangoma Everett à  la batterie. L’album accueilli avec enthousiasme par la critique spécialisée, (trois étoiles dans Jazzman), permet de découvrir l’étendue de son répertoire et la qualité de ses compositions.

 En 2003, Antoine crée sa deuxième formation, « Antoine Hervier Trio invite Géraldine Laurent » avec lui-même au piano et à l’orgue Hammond, Géraldine Laurent au saxophone alto, Vincent Frade à la batterie et Guillaume Souriau à la Contrebasse.
Depuis 2007, il fait également partie du quartet et du quintet de Costel Nitescu.

En 2010, Antoine enregistre un autre CD avec son trio, "Antoine Hervier Trio, JUSTE A L'HEURE", Géraldine Laurent et Costel Nitescu sont invités sur quelques titres.


DE NOMBREUX CLUBS DE JAZZ PARISIENS : 


Le New Morning, Le Petit Journal Montparnasse, Le Méridien Étoile, Le Bilboquet, Le Ciel de Paris, Le Caveau De La Huchette, Le Petit Opportun, Le Lattitude, Le Caveau Des Oubliettes, Le Franc Pinot, Le Sunset, etc…


DE NOMBREUX FESTIVALS NATIONAUX ET INTERNATIONAUX :


FRANCE : Jazz en Touraine (Montlouis Sur Loire), Jazzellerault (Châtellerault), Montauban, Enghien Jazz Festival, La Fête Du Jazz De Paris, Paris Jazz Festival (Parc Floral de Paris), Jazz Entre Les 2 Tours (la Rochelle), Festival Fous d’Archets (Toulouse), Les Rendez-vous de l’Erdre (Nantes), Jazz à Beaune, Festival Django Reinhardt (Samois sur Seine), Jazz en Saire, Ferté Jazz Festival, Saveurs Jazz Festival, Festival Parfum de Jazz, Jazz à Juhègues (Torreilles), Festival de Jazz St Rémy de Provence, Festival International de Jazz de San Javier (Espagne).

MAROC : Tanjazz, BELGIQUE : Framerie Jazz, ISRAÊL, ESPAGNE…

Premières parties de Steeve Grossman / Maurice Vander quartet, de Déborah Brown, de Milt Jackson et de Havishaï Cohen.

Concerts avec Pierre Michelot, Philippe Combelle et Hervé Meschinet.

Concerts à l’Olympia, au New Morning, au théâtre d’Enghien-les-bains avec la chanteuse américaine Romeyn Adams Nesbitt. Concerts au théâtre le Trianon (Paris), au théâtre de l’Alhambra (Paris)…

Antoine se produit également avec Didier Lockwood, Fiona Monbet, Costel Nitescu, Marcel Azzola, Marc Fosset, Géraldine Laurent, Nicolas Folmer, André Ceccarelli...
Lors d’une tournée, Antoine rencontre et joue avec Johnny Griffin.


AVEC DES MUSICIENS DE TALENT, COMME ENTRE AUTRES :


Johnny Griffin, André Villéger, Géraldine Laurent, David Sauzay,  Daniel Huck, Francis Bourrec, Hervé Meschinet, Carl Schlosser, Jean-Jacques Elangué,  Nicolas Montier, Xavier Richardeau, Patrick Bocquel, Claude Tissendier, Michel Pastre,  François Penot, Jean-Michel Proust, Serge Casero...

Nicole Croisille, Anne Ducros, Marc Thomas, Patricia Ouvrard, Gilda Solve, Mina Agossi, Maxime Plisson, Marc Antony, Marie Carriél...

Maurice Vander (Piano et Orgue Hammond B3)...

Dany Doriz, Idrissa Diop…

Nicolas Folmer, Jean-Loup Longnon, Patrick Artéro, Ronald Baker, Michel Delage, Guy Bodet,  Leroy Jones…

Olivier Destefany…

Marc Fosset, Gilles Renne, Christophe Limousin, Philippe Parant, Yann Penichou, Patrick Saussois, Adrien Moignard, Stochelo Rosenberg, Thomas Dutronc, Didier Conchon…

Pierre Michelot, Luigi Trussardi, Marc-Michel Le Bévillon, Michel Zénino, Francis Darizcuren, Guillaume Souriau, Nicolas Rageau, Jean-Luc Arramy, Pierre-Yves Sorin, David Salesse, Patrice Soler, Nicolas Sabato, Yves Rousseau, Brahim Haiouani, Laurent Vanhée...

André Ceccarelli, Charles Bellonzi, Sangoma Everett, Vincent Frade, André Charlier, Nicolas Charlier, Yohan Serra, Philippe Combelle, Jean-Marc Lajudie, Jean-Pierre Derouard, Alban Mourgues, Rudy Bonin…

Didier Lockwood, Pierre Blanchard,  Costel Nitescu, Fiona Monbet, Jean-Christophe Rouet…

Marcel Azzola.


DISCOGRAPHIE :

- 2012 - Thierry Lange-Berteaux Trio "Luisa"
              
176529                                                                                                  

- 2011 - « Rencontre » Michel Delage Big Band - Marcel Azzola, Marc Fosset     

- 2010 - Antoine Hervier Trio & Guests « Juste à l’heure »
               980681 Cristal Records / Rue Stendhal                                                  

- 2009 - Didier Rousseau « Sur les traces de Nougaro »                                     

- 2007 *** Jazzman - Costel Nitescu « Forever swing Grappelli »
                                  274 1544 Le chant du monde / Harmonia Mundi                                 

 - 2007 - La Caina « Head in the clouds »                                                           

 - 2006 - Michel Delage Jazz Company « No time to lose ! »
                 MDJC 0807 Cristal records                                                                     

 - 2006 - Claire Benoit « De vous à moi »                                                            

 - 2004 - The big Beat Band faeaturing Leroy Jones
                 Big Beat Band BBB007                                                                       

 - 2002 - The big Beat Band with Sammy Rimington
               « Only for dancers » BBB004                                                             

 - 2001 - Michel Delage jazz Company MDJC0101                                               

 - 2001 ***Jazzman - Antoine Hervier trio « My Queen of Heart » DJ 547-2                            

 - 2000 - Xavier Pillac « faut qu’j’aille bosser » XP 01                                         

 

Depuis 1996, le trio composé aujourd’hui d’Antoine HERVIER au piano, Guillaume SOURIAU à la contrebasse et de Vincent FRADE à la batterie a ravi de nombreux auditoires grâce à une musique inventive, tonique et personnel.


REPERTOIRE :


Le répertoire du trio couvre l’ensemble du jazz : de junior MANCE, Oscar PETERSON, Miles DAVIS, Charlie PARKER à Wayne SHORTER ou encore Bud POWELL en passant par Ahmad JAMAL et Bill EVANS, auquel s’ajoutent les compositions d’Antoine HERVIER.


DES GRANDS NOMS DU JAZZ EN PARLENT :

"Antoine Hervier est un pianiste organiste remarquable. Son sens de l'improvisation et sa souplesse technique se conjuguent à merveille. Je lui souhaite (…) tout le succès qu'il mérite. »
Didier Lockwood 2010

"Belle énergie, très bonne technique, excellent sens du jazz, mise en place irréprochable…
On pourrait appliquer à  Antoine Hervier  la fameuse publicité de la Clio Renault :
« il a tout d’un grand ! ».
C’est bien mon avis."

Martial Solal 2010


Antoine Hervier joue une musique émouvante et élégante, sans jamais oublier de swinguer ni même d’être « funky » à souhait lors des blues.
Son choix de répertoire est admirable, mélangeant compositions personnelles et thèmes de Robert Schuman ou Dizzy Gillespie, Astor Piazzola ou Cedar Walton, aussi bien que des standards américains. (…).
Aussi à l’aise à l’orgue qu’au piano (…), Antoine Hervier apporte une musique à personnalité unique, bien entouré par des musiciens inspirés (…).
C’est une « dream team » pilotée avec magie par Antoine Hervier, avec une belle énergie de tous du début à la fin.

Rhoda Scott 2010


« (…) J’ai tout de suite été frappé par la très grande qualité de son jeu de piano. Antoine possède un phrasé riche et inventif, un grand sens du tempo, une connaissance approfondie du jazz et il réalise des arrangements de haut vol pour son trio.
Il est sans nul doute un des plus brillants pianistes de jazz de sa génération. »
Manuel Rocheman (26 Novembre 2004)


« (…) J’ai été surpris par son aisance et la qualité de son jeu tant sur le plan musical que rythmique. (…) Plus récemment, j’ai découvert son disque « My Queen of Heart » et j’ai pu me rendre compte une nouvelle fois de ses grandes qualités de pianiste et d’improvisateur : excellent phrasé, un tempo à toute épreuve et des arrangements superbes.
Aujourd’hui, Antoine fait sans aucun doute partie des plus grands pianistes et organistes (…) »
Benoit Sourisse (20 Décembre 2004)


« (…) La qualité musicale, la qualité des thèmes joués, l’enthousiasme, la cohésion du trio, tout ceci dans la plus pure tradition de la musique de jazz. Bravo ! (…) En toute sincérité. »
Maurice Vander 2002